Notre respiration : Notre unité.

Je vous invite à prendre le temps de lire ce post dédié à la respiration ou "comment y prêter attention" pour se recentrer et contempler notre environnement différemment.

Vidéo explicative en fin de Post et quelques photos d'une séance de Yoga originale !



Qu'est ce que la respiration?



La respiration est un processus physiologique permettant d'approvisionner l'organisme en oxygène, et de le libérer du dioxyde de carbone.


Les deux mouvements de la respiration, l'inspiration et l'expiration, sont contrôlés par le système nerveux autonome (c'est donc une fonction inconsciente) et s'adaptent aux besoins de l'organisme, suivant son effort. 


L'inspiration est permise par la contraction de certains muscles (diaphragme, muscles intercostaux) ce qui induit une dépression dans le poumon et l'entrée d'air. L'expiration correspond au relâchement des muscles et à la sortie de l'air des poumons. 

(Futura-science).


Quelles sont les conséquences d'une mauvaise respiration?



Les conséquences d’une mauvaise respiration peuvent être :


la fatigue, le stress, les angoisses, le manque de concentration, l’impatience, les troubles digestifs, une surcharge de l’organisme...





La respiration : Notre unité.



La respiration permet de faire circuler l’energie vitale et donc de maintenir l’équilibre énergétique.


En yoga comme en sophrologie la respiration est un élément important et indissociable de la pratique.


En sophrologie lorsque nous libérons les tensions accumulées c’est sur de profondes expirations. Cela nous permet de remplir pleinement nos poumons d’oxygène et ainsi activer l’énergie lors des inspirations. Cela a pour effet de libérer, détoxifier, nettoyer notre organisme pour ensuite être pleinement disponible pour la pratique suivante.

Toutes les pratiques de sophrologie démarrent par un recentrage et une attention particulière à notre corps et à notre respiration. Celle-ci reste présente tout au long de la pratique. C'est ainsi que plus nous pratiquons, plus nous lui laissons la place nécessaire dans notre vie.

 

En yoga, c’est pareil. Nous libérons les poumons du surplu d’air. Cette pratique s’appelle le pranayama : « prana » veut dire energie et « ayama » se rapporte à la vitalité. Le pranayama c’est en quelque sorte le contrôle du souffle.


La respiration est le lien entre le mental et le corps : elle nous unifie.

Porter attention à sa respiration permet un retour au calme mais aussi une plus grande concentration, elle nous permet de suspendre nos ruminations (vous savez celles qui font de notre cerveau un petit vélo ?! ).


La sophrologie et le yoga sont deux disciplines qui nous aident à prendre conscience de notre respiration.

Une bonne écoute de celle-ci permet d’accéder à la méditation et l’harmonisation du corps et de l’esprit, qui amènent, a des niveaux plus importants, au sentiment de plénitude.

Il existe trois types de respiration :

  • Abdominale,

  • Thoracique,

  • Claviculaire.


Les bienfaits de la respiration abdominale, autrement dit en sophrologie «diaphragmatique » sont plus que reconnus.


C’est cette respiration qui vous aide à vous relaxer !


En la pratiquant vous "dénouez"  votre diaphragme et donc votre troisième chakra le "Manipura", situé en dessous de votre poitrine, au dessus de l’estomac.

Il est lié au plexus solaire bien connu pour réguler les émotions.

La respiration diaphragmatique pausée en sophrologie est la plus efficace pour réduire les tensions physiques et mentales, apaiser l’esprit et ralentir le coeur.

Grâce a cette technique nous favorisons également l’apparition du sommeil.


A noter que les environnements naturels ont un impact important sur la santé mentale :

Respirer en pleine nature (montagne, forêt, plage...) loin de toute pollution permet de se ressourcer plus rapidement et efficacement.


Une étude réalisée par l’université autonome de Madrid a établi que la fatigue que nous ressentons parfois quand nous rentrons à la maison en fin de journée est défini comme « le syndrome du manque de nature »

(Sofrocay).


Oui, mais en pratique…?



Dans un premier temps, n’oubliez pas que vous êtes dotés de 5 sens! Allier la respiration au plaisir des sens rend plus perceptible cet état d’apaisement.

  • Avec la vue vous pouvez prendre conscience de votre environnement

  • avec l'ouïe vous pouvez écouter ce qui vous entoure (et même s’il s’agit du silence)

  • avec l'odorat vous pouvez percevoir les odeurs que la nature a à vous offrir.

  • N’hésitez pas à toucher : les arbres, les plantes, les feuilles, le sable, la roche etc...



Voici un petit exercice propice au retour au calme en pleine nature :


C'est lors d'une randonnée pédestre intensive entre villages, forêts et montagnes, avec dénivelé de 300m, que je vous ai concocté ce petit exercice sur la respiration; vous percevrez en arrière plan le Mont d'Or ! Je tiens à féliciter ma fille de tout juste 7 ans pour avoir franchi ces obstacles et ces nombreux kilomètres qui nous ont offert de splendides paysages.





Après l'effort le réconfort !

Petite séance de Yoga à la lisière de la rivière, en fin de parcours!

Parce que se centrer sur sa respiration permet un meilleur équilibre et une meilleure concentration, quelques postures m'ont été permises sur les petits rochers et les petites cascades d'eau. Séance originale et très agréable.

A bon entendeur !




Sophie Beugin, Sophrologue et Praticienne en Yin Yoga.

56 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout